La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 CLIQUER L'ICÔNE POUR NOUS SUIVRE! 

Le meuble québécois

Posté le 30/04/2018

La province ayant plus de 400 ans, il est naturel qu’un style de mobilier propre au Québec se soit développé au cours des siècles.  Le style québécois des débuts de la colonisation s’inspirait largement des styles de mobiliers français des années 1700’ jusqu’au milieu des années 1800 importé par la bourgeoiserie. Toutefois, à mesure que la colonie se développait, les goûts locaux ont pris davantage de place dont le motif en pointe-de-diamant qui a perduré durant presque un siècle.

Les essences de bois typique au Québec et non présent en France ont aussi joué un grand rôle dans l’ameublement de l’époque.  Ainsi, le pin qui était facile à travailler a été utilisé abondamment dans la fabrication des armoires et des coffres.

Les colons du 17ème siècle utilisant abondamment les coffres en bois pour amener leurs biens ont rendu célèbres ces derniers qui étaient robustes tout en étant stylisés.

Le sapin, l’érable et le chêne étaient trois autres essences d’arbre utilisés pour les meubles qui étaient très appréciés à travers l’Amérique du Nord.

Le mobilier était simple, robuste et utiles. Le mobilier confectionné dans la colonie est essentiellement domestique et se faisait à la pièce et sur commande. 

Malheureusement, plusieurs de ces meubles ont disparu soit dans des incendies ou se retrouvent dans des collections privées jusqu’en Ontario et les États-Unis.

Dès 1760, l’influence anglaise se fait sentir suite à la conquête de la Nouvelle-France par l’Angleterre et, par la suite, l’influence des États-unis à partir de 1780.

Au début du 19è siècle, la production à petite échelle commence dans de petits ateliers de plus de cinq employés, mais le mobilier est toujours fabriqué manuellement.

L’essor de la production commerciale du 19è début 20è créé l’apparition de trois principale manufacture de meubles. Celle de William Drum qui ouvre en 1832 à Québec, celle de Philippe Vallière qui se spécialise dans le meuble fin et de grand prix et situé à Saint=Vallier, Québec et François Gourdeau qui est meublier-bourreur située à Québec.

https://www.museedelhistoire.ca/harbinson/category/meubles-du-quebec/

http://www.ameriquefrancaise.org/fr/article-113/M%C3%A9tier_d%E2%80%99%C3%A9b%C3%A9niste_au_Qu%C3%A9bec.html#.WqREF-jOXIU